Nouvelles - Dick, deuxième partie

Publié le par Iani

La vie courte et heureuse du soulier animé

La nouvelle en deux mots :
Doc Labyrinth revient dans cette nouvelle, avec une invention qui ressemble un petit peu à celle dans "La machine à préserver. Mais cette fois, c'est des objets quelconques qu'il essaie d'animer. Un soulier va être le premier objet a se faire animer par cette machine.

Mon avis :
Pas grand chose à dire sur cette nouvelle, je n'ai pas particulièrement aimé et ne trouve rien à dire :P




La clause de salaire

La nouvelle en deux mots :
Jennings arrive à la fin de son contrat de deux ans, la mémoire effacée. Il a travaillé dans une entreprise dont le salaire est généralement très élevé, mais il ne se retrouve qu'avec un paquet de broutilles, pour lequel il avait lui-même fait la demande. Il cherche donc pourquoi il a fait ce choix bizarre et qui ne le ressemble pas.

Mon avis :
Bon j'en conclue qu'il est difficile de se prononcer sur chaque nouvelle, j'ai l'impression de toujours raconter la même chose... Menfin bon je vais quand même essayer...
J'ai bien aimé le principe, de se retrouver avec des objets qui finalement nous sauvent la vie et nous sont bien plus utiles qu'une grosse somme d'argent, qui aurait au final servi à rien.
Il comprend au fur et à mesure pourquoi il a choisi ces objets, qui ont tous leur utilité.

 


Le grand O

La nouvelle en deux mots :
Notre planète a été ravagée, détruite par une puissance dévastatrice. Une nouvelle tribu s'est développée, et celle-ci envoie, comme chaque année, quelqu'un poser 3 questions au Grand O. Si celui-ci parvient à y répondre, l'envoyé sert de sacrifice afin de faire fonctionner la machine.

Mon avis :
J'ai trouvé les questions posées plutôt droles, c'est comme si on était revenu des siècles en arrière et que personne connaissait le fonctionnement de notre Terre ^^
Dommage par contre que celui qui pose les questions ne peut pas revenir pour apporter ses connaissances aux autres :-P
Mais bon c'est surement une des morales de la nouvelle ^^


 


L'inconnu du réverbère

La nouvelle en deux mots :
Ed Loyce découvre un homme pendu dans le parc, mais personne ne semble s'inquiéter ni même le remarquer.

Mon avis :
Un terrible cercle vicieux...

 

Publié dans Science-fiction

Commenter cet article