La justice de l'inconscient - Frank Tallis

Publié le par Iani


La justice de l'inconscient de Frank Tallis
10/18 - 442 pages

Résumé :

En ce début de XXe siècle à Vienne, où l'on peut croiser Freud, SchSnberg, Klimt et bien d'autres encore, les cafés sont le lieu de débats fiévreux. C'est dans cette atmosphère d'effervescence artistique et scientifique que Max Liebermann, jeune psychiatre et pianiste à ses heures, mène ses enquêtes avec son ami Oskar Rheinhardt, inspecteur et… chanteur lyrique amateur. Et ils vont avoir fort à faire avec le cas de cette jeune et jolie médium retrouvée morte chez elle dans une pièce fermée de l'intérieur. Une note griffonnée de ses mains laisse penser à un suicide. Pourtant, les indices déroutants s'accumulent : l'arme du crime, un pistolet, a disparu, et aucune trace de la balle n'est retrouvée durant l'autopsie... Serait-ce l'intervention d'un esprit maléfique ?


Mon avis :

J'ai lu ce livre dans le cadre de la lecture commune du forum Partage lecture.
J'ai beaucoup aimé le cadre historique, bien que j'ai trouvé que  tous ces "Herr Doktor", "Fräulein" et compagnie étaient trop souvent utilisés. Mais c'est probablement pour mieux représenter cette époque.
Ce que j'ai particulièrement aimé, c'est le côté "mystique" de cette enquête, et l'impossibilité pour moi de découvrir qui était à l'origine de tout ça. Quand ils ont tout dénoué à la fin je me suis simplement dit "ah bon pourquoi pas". Il n'y a pas eu de "j'en étais sûre !!" ou de "incroyable !!". J'ai par contre adoré la façon dont l'affaire a été résolue.
Ayant fait des (courtes) études en psychologie, j'ai trouvé le côté psychanalyse très intéressant, bien que je ne sois pas du tout une fan des idées de Freud, bien au contraire. Liebermann reprend pas mal d'idées de celui-ci mais focalise moins sur le côté "sexuel" de l'inconscient. Freud est un à mon sens un vrai pervers refoulé
Miss Lydgate est un de mes personnages préférés. J'ai beaucoup aimé étudier l'hystérie et l'hypnose, donc forcément j'étais obligée d'aimer son personnage ^^
Vous l'aurez donc compris, ce qui m'a principalement plu dans ce bouquin, c'est le côté psychologie,  psaychanalyse, nevrose et compagnie.
Petit point négatif : j'ai eu beaucoup de peine à me rappeler qui est qui et qui fait quoi à cause des noms autrichiens, très peu de prénoms, je trouve qu'ils se ressemblaient tous (pourtant j'ai fait une année en suisse allemande et je n'avais aucun problème avec ces noms de famille...). Du coup, je devais souvent revenir en arrière pour retrouver un passage où ils disaient ce qu'ils faisaient. Mais bon Tallis le rappellait quand même assez souvent par "Machin le serrurier" "Machin l'illusionniste"... Mais pas moyen de les faire rentrer dans ma tête.

Mais en résumé une lecture très agréable et intéressante, malgré une difficulté avec les noms des personnages.


Ma note :
7,5 / 10



Votre avis :

Publié dans Policier - Thriller

Commenter cet article