La huitième fille - Terry Pratchett

Publié le par Iani


La huitième fille de Terry Pratchett
Tome 3 des Annales du Disque-Monde
Pocket - 224 pages

Résumé :

Sentant venir sa mort prochaine, le mage Tambour Billette organise la transmission de ses pouvoirs, de son bourdon, de son fonds de commerce. Nous sommes sur le Disque-Monde (Vous y êtes ? Nous y sommes). La succession s'y effectue de huitième fils en huitième fils. Logique. Ainsi opère le mage. Puis il meurt. Or, il apparaît que le huitième fils est cette fois... une fille. Stupeur, désarroi, confusion : jamais on n'a vu pareille incongruité.
Trop tard, la transmission s'est accomplie au profit de la petite Eskarina. Elle entame son apprentissage sous la houlette rétive de la sorcière Mémé Ciredutemps...

Après "La huitième couleur" et "Le huitième sortilège", voici la troisième huitième. Ne craignez pas la réplétion : comme tant d'autres avant vous, "vous en redemanderez", selon l'incournable adage de Jérôme Bosch.


Mon avis :

Le moins bon des 3 premiers tomes à mon avis. En fait, je ne m'attendais pas vraiment à ça, j'aurais vraiment préféré pouvoir suivre l'éducation d'Esk à l'Université de l'Invisible, et voir un peu le comportement des autres mages face à le premier mage féminin. J'ai eu de la peine à suivre l'histoire, et à tout comprendre, je pense que j'étais assez déconcentrée en le lisant. Mais heureusement que Mémé était là pour donner un peu plus de vie au livre !


Citations :

"- Trou-d'Ucques, répondit l'autre." (C'est le nom d'un village)

"Elle gisait écroulée contre la porte avec l'impression que tout son corps avait mal aux dents."

"Elle les fouilla des yeux, sans pour autant relâcher une seule seconde sa vigilance envers les pickpockets, les tremblements de terre et les fricoteurs en mal d'érotisme"

"- ... fit Mémé"

"- Tu sais lire [...] ?
- J'crois que oui, [...] j'ai jamais essayé"

"Dylué dans une painte d'o, vairsé une goute dans son té, maité des vaitments fassyl a anlevé et puy fairmé la porte pour pas aytre dérangés."


Ma note :
5,5 / 10



Votre avis :

Publié dans Fantasy

Commenter cet article

Ysanne 15/07/2008 11:16

Rien que le fait qu'il y ait Mémé Ciredutemps me suffit à moi. L'humour à la Pratchett me fait me tordre de rire. Je l'ai adoré celui-là.

Iani 15/07/2008 12:21


C'est vrai qu'heureusement que Mémé est là !
J'adore également son humour, mais quand même, je préfère une bonne histoire à une histoire moyenne :P


hydromiel 30/04/2008 20:47

Perso il m'en faut peut pour me marrer, alors tu penses bien que lorsque j'ai vu comment s'apellait le village, j'étais déjà pliée en deux.

Iani 30/04/2008 22:40



J'imagine tout à fait :)
J'avoue que j'ai moi aussi adoré le nom de ce petit village :P