L'épée lige - George R.R. Martin

Publié le par Iani

 
L'épée lige
de George R. R. Martin
 
Nouvelle tirée de l'anthologie "Légendes de la fantasy 1" de Robert Silverberg
J'ai lu - 507 pages.
Nombre de pages de la nouvelle : 141 pages

 

Résumé :

Un an plus tard, Dunk et l'Œuf, désormais son écuyer, s'engagent au service de Ser Eustace Osgris, un petit seigneur acculé à la défaite par la Veuve Rouge. Leur mission, déjà ardue, va se compliquer du fait des relations qu'entretiennent les deux forces en présence !


Mon avis :

Vous trouverez ma critique de la première nouvelle, Le chevalier errant, ici.

Voici donc la deuxième nouvelle que j'ai lu dans le cadre de la lecture commune du Cercle d'Atuan. Après avoir lu et énormément apprécié Le chevalier errant, je m'attendais à mieux. En effet, je n'ai pas été séduite par cette nouvelle. On y découvre Dunk et l'Oeuf une (ou deux ??) année(s) après la fin du tournoi de la première nouvelle.
Je n'arrive pas à résumer l'histoire, certainement parce que je n'ai pas compris toutes les subtilités... Mais en gros, c'est un barrage qui empêche l'irrigation de la rivière qui crée un conflit entre deux... "Seigneurs" ?? entre deux protagonistes dira-t-on ^^

J'avoue avoir eu beaucoup de peine à entrer dans l'histoire. Beaucoup de passages m'ennuyaient, alors que d'autres me "passionnaient". Certains dialogues étaient incompréhensibles, sans intérêts, alors que j'en suivais d'autres avec une grande attention et curiosité. Je précise que ceci n'est pas du au découpage prévu par le Cercle, car même dans une seule partie j'avais ces deux sentiments mélangés.
Je passais donc souvent d'un ennui total à un intéret réel.
Les dialogues entre Dunk et la Dame, et Dunk et l'Oeuf sont en général ceux qui m'ont le plus plu.
La fin m'a également beaucoup plu, mais à nouveau, elle contenait des irrégularités, des choses intéressantes et d'autres non.

Le style d'écriture est toujours plaisant, et point positif par rapport au Chevalier errant, il y a quand même moins de noms et de maisons à retenir. J'ai trouvé certains passages très drôles, en particulier cette réplique :

- Je suis un écuyer, pas un palefrenier, s'insurgea l'Oeuf. Tu es aveugle ou simplement stupide?
L'imberbe éclata de rire. La barbe poussa la pointe de sa pique contre la gorge du petit.
- Redis-le-me-le."


Je pense par contre que pour cette nouvelle, avoir lu le Trône de Fer est conseillé. On y trouve en effet pas mal d'informations sur le passé que j'ai eu de la peine à comprendre, mais qui a peut-être plus parlé aux adeptes du Trône de Fer.

En résumé donc, j'ai trouvé cette deuxième nouvelle bien en dessous de la première, mais ce n'était tout de même pas un navet. Il y avait en effets pas mal de passages éparpillés par ci par là qui m'ont enchantée.
Et cette nouvelle ne refroidit en rien mon envie de lire le Trône de fer .


Ma note :
5 / 10




Livre lu dans le cadre de la lecture commune du
Cercle d'Atuan

Vous trouverez l'avis d'autres lecteurs du Cercle d'Atuan ici :
Arutha
Daenerys
El JC
Olya (qui a d'ailleurs encore une fois pratiquement le même avis que moi ^^)
Tortoise
Vert


Votre avis :

Publié dans Fantasy

Commenter cet article

El JC 30/08/2009 17:02

Je t'envie d'avoir à découvrir "Le Trône de Fer", pour moi le choc fut aussi important qu'après la découverte du "Seigneur des Anneaux"

Olya 29/08/2009 16:12

Je suis "pressée" de voir un livre pour lequel on aura pas le même avis x)

Iani 29/08/2009 16:19


De même